Les grands opéras à Bastille

traviata-verdi-opera-bastille-paris

La Traviata, le Barbier de Séville et la Tosca. Les trois plus beaux opéras sont à l’affiche de cette nouvelle saison à l’Opéra Bastille.

LA TRAVIATA de GUISEPPE VERDI
Du 8 sep. au 12 oct. 2014

« Et cette pauvre Mariette Duplessis qui est morte… C’est la première femme dont j’ai été amoureux, qui se trouve dans je ne sais quel cimetière, livrée aux vers du sépulcre ! Elle me le disait bien il y a quinze mois : “Je ne vivrai pas : je suis une singulière fille et je ne pourrai y tenir à cette vie que je ne sais pas ne pas mener et que je ne sais pas non plus supporter. Prends-moi, emmène-moi où tu voudras ; je ne te gênerai pas, je dors toute la journée, le soir tu me laisseras aller au spectacle et la nuit tu feras de moi ce que tu voudras !” Je ne vous ai jamais dit de quel singulier attachement je m’étais pris pour cette charmante créature. Maintenant la voilà morte… Et je ne sais quelle étrange corde d’élégie antique vibre dans mon coeur à son souvenir. »
Ainsi Franz Liszt évoquait-il à Marie d’Agoult le fantôme inoubliable de celle qui allait devenir la Dame aux camélias. Après Dumas fils, c’est Verdi qui lui donna son immortalité dans un chef-d’oeuvre singulier, l’un des portraits de femme les plus étreignants du répertoire, à la fois cruel et sublime.
Après sa création au mois de juin 2014, la production de Benoît Jacquot ouvre la nouvelle saison de l’Opéra de Paris.

OPÉRA EN TROIS ACTES (1853)
MUSIQUE DE GIUSEPPE VERDI (1813-1901)
LIVRET DE FRANCESCO MARIA PIAVE
D’APRÈS LA DAME AUX CAMÉLIAS D’ALEXANDRE DUMAS FILS
En langue italienne

LE BARBIER DE SÉVILLE de ROSSINI
Du 19 sep. au 3 nov. 2014

Sans doute l’opéra bouffe le plus célèbre de l’histoire de la musique et une éternelle source de délices que Rossini composa en quelques semaines. Le Barbier de Séville fut aussi l’un des premiers triomphes européens de l’opéra. Manuel Garcia, le créateur de Figaro, le fit représenter au Théâtre-Italien à Paris en 1819. Avec une nouvelle production de ce chef-d’oeuvre populaire entre tous, le metteur en scène italien Damiano Michieletto fait ses débuts à l’Opéra de Paris.

IL BARBIERE DI SIVIGLIA
OPERA BUFFA EN DEUX ACTES (1816)
MUSIQUE DE GIOACCHINO ROSSINI (1792-1868)
LIVRET DE CESARE STERBINI D’APRÈS LA COMÉDIE
DE PIERRE-AUGUSTIN CARON DE BEAUMARCHAIS
En langue italienne

LA TOSCA de PUCCINI
Du 10 oct. au 28 nov. 2014

Puccini mêle avec art les ingrédients d’un mélodrame écrit pour Sarah Bernhardt et compose en quelque sorte l’opéra de l’opéra, une fresque à la fois primitive et décadente, dans une Rome mythique et vraie. Pierre Audi signe pour l’Opéra de Paris une nouvelle production de cette oeuvre violente et ardente.

MELODRAMMA EN TROIS ACTES (1900)
MUSIQUE DE GIACOMO PUCCINI (1858-1924)
LIVRET DE GIUSEPPE GIACOSA ET LUIGI ILLICA
D’APRÈS LA PIÈCE DE VICTORIEN SARDOU
En langue italienne
Place de la Bastille 75012 Paris
Métro : Bastille lignes 1, 5 et 8, RER Gare de Lyon
Bus : 20, 29, 65, 69, 76, 86, 87, 91
Parking : Opéra Bastille, 34 rue de Lyon
Be Sociable, Share!

You must be logged in to post a comment