Le Pavillon de l’Ermitage

A partir de l’hôtel, une belle balade peut vous emmener au delà du cimetière du Père Lachaise vers le Pavillon de l’Ermitage. Dernier vestige de l’ancien domaine du château de Bagnolet, propriété de la duchesse d’Orléans, situé dans l’emprise foncière de l’hôpital Debrousse et entouré d’un jardin public. Unique folie parisienne existante, L’Ermitage a gardé de son organisation d’origine le rez-de-chaussée et trois peintures en grisaille (1730) uniques à Paris. En 1761, une décoration néoclassique vint orner un salon.

Le soir venu, ce bijou d’architecture, qui a conservé dans son écrin les peintures murales d’origine, invite à la méditation et la rêverie.
Pour l’amateur de promenades au clair de lune, la campagne est belle. L’activité des paysans du petit coteau de vignobles de Charonne, décrite par Rousseau, cède la place à une atmosphère enveloppante et feutrée, propice à la flânerie.
Histoire
C’est la duchesse d’Orléans, fille naturelle et légitimée de Louis XIV et de madame de Montespan, et épouse du régent Philippe d’Orléans, qui achète le domaine de Bagnolet en mars 1719, dont elle fait sa villégiature.
Elle agrandit et décore le château et son parc (80ha), œuvre de Desgot, neveu de Lenôtre. Dans le parc, la Duchesse fait édifier trois pavillons d’agrément dont l’Hermitage (ou Ermitage).

En février 2005, le pavillon de l’Ermitage, unique folie parisienne de style Régence s’ouvre au public pour la première fois, grâce à l’action de l’association des Amis de l’Ermitage. Le visiteur  peut y admirer des peintures murales du début et de la fin du XVIII s., ainsi qu’une muséographie qui retrace l’histoire du lieu, petit  joyau d’architecture et de décoration Régence.
148 rue de Bagnolet – 75020 Paris 20ème Téléphone: 01 40 24 15 95

Be Sociable, Share!

You must be logged in to post a comment