Virée fantasmagorique dans l’univers de Tim Burton

Au Grand Hôtel Français, on est fan de culture et en ce moment, on est particulièrement accros de Tim Burton. Pour cause, cette semaine, toute la presse culturelle s’affole: Tim Burton est à Paris! Selon l’Exponaute c’est en «prenant son inspiration dans la culture populaire américaine, que Tim Burton a bousculé les genres hollywoodiens (comédie musicale, animation, science-fiction) et donné un nouveau souffle au cinéma contemporain.»


Tim Burton, Sans titre (n°6). 1982.
Encre, marqueur et lavis d’aquarelle sur papier, 27,9 × 38,1 cm.
Collection privée © 2011 Tim Burton

Tim Burton à la Cinémathèque française
Dès demain et ce, jusqu’au 5 août, tous les monstres imaginés par le géant hollywoodien envahissent l’espace de la Cinémathèque. Le Monde précise que l’on assiste à une traversée «Du noir vers l’obscur, en passant par toutes les violences de la couleur: Burton travaille ainsi, et c’est ainsi que l’exposition progresse. L’espace est divisé en deux. Le sas où les Polaroid et le surprenant carrousel des monstres, éclairés par la lumière noire, laissent flotter dans les ténèbres leurs teintes excentriques. Puis un long couloir gris passant du clair au sombre, où se déploient sur les murs des nuées de dessins: chez Burton, griffonneur compulsif, la genèse d’un film est toujours barbouillée sur un morceau de journal, une serviette en papier, le premier support à portée de main.»


Tim Burton, Storyboard de L’Etrange Noël de Monsieur Jack. 1993.
Encre, marqueur et crayon de couleur sur papier, 12,7 × 17,8 cm.
Collection privée © 2011 Tim Burton

Le Figaro ajoute qu’ «en complément à l’exposition qui lui est consacré à la Cinémathèque, cette rétrospective regroupe tous les films de Tim Burton (Alice au Pays des Merveilles, Big Fish, Edward aux mains d’argent, Batman…) ainsi que ceux qu’il a choisis pour l’avoir inspiré. Un ensemble de séries B et de terreur, où figurent en maître des créatures, parias et laissés pour compte par la société aseptisée des adultes.»


Beetlejuice
Réalisé par Tim Burton (1988)
Warner Bros. / Photofest. © Warner Bros

S’annonce une virée extraordinaire dans l’imaginaire fantasmagorique de celui qui révolutionne chaque fois un peu plus, le cinéma fantastique.

Exposition Tim Burton à la Cinémathèque française du 7 mars au 5 août 2012.

Ouvert du lundi au vendredi de midi à 19h (jusqu’à 22h le jeudi), samedi et dimanche de 10h à 20h.
Tarifs: 11€ (à partir de 5,50€ en tarif réduit).

Cinémathèque française
51, rue de Bercy
75012 Paris
France
T.: +33 (0)1 71 19 33 33

Devenez fans du Grand Hôtel Français sur Facebook!

Be Sociable, Share!

You must be logged in to post a comment