Robert Altman: le réalisateur américain anti-Hollywood

La semaine dernière, nous vous parlions du succès interplanétaire de Steven Spielberg, l’enfant prodige d’Hollywood. Voici venu le temps du franc-tireur: Robert Altman. S’il n’a jamais été à proprement parlé un homme très populaire, il fait toutefois partie intégrante de ces cinéastes qui, à partir des années 70, ont bouleversé le 7e art. Sa vision moderne et cynique, comme ses toutes premières expériences dans le métier, lui ont forgé ses convictions anti-hollywoodiennes. Ainsi sont nés ses plus grands chefs d’œuvre, de la série M*A*S*H à «Nashville», en passant par «Short Cuts», «John McCabe» ou «The Player». C’est la raison pour laquelle la Cinémathèque lui consacre une exposition retraçant son œuvre, sa vie et sa passion.

Récits américains, Cycle Robert Altman à la Cinémathèque française, jusqu’au 11 mars 2012.
Ouvert tous les jours sauf le mardi de midi à 19h (22h le jeudi), le dimanche de 10h à 20h.


Kansas city / Robert Altman / TR


Dr T. and the women / Robert Altman / TR


A wedding / Robert Altman / TR

Cinémathèque française
51, rue de Bercy
75012 Paris
France
T.: +33 (0)1 71 19 33 33

Devenez fans du Grand Hôtel Français sur Facebook!

Be Sociable, Share!

You must be logged in to post a comment